La patence est de mise

Le 3 novembre 2022, la FSAP a organisé pour la quatrième fois un forum des entrepreneurs pour ses membres. Il s’est à nouveau déroulé en ligne. Thème de cette année : bases, honoraires, chiffres clés.

Suite à l’intervention de la Comco, les bases de calcul pour le calcul des honoraires ont été supprimées en 2019. Les enquêtes sur les salaires et les chiffres clés ont également été suspendues. Depuis lors, les bureaux d’études ne disposent plus d’un outil obligatoire pour le calcul des heures de travail ni d’informations sur l’évolution des salaires et des chiffres clés du secteur de la planification en Suisse. Avec la “Value app”, le projet “Benchmarking” et d’autres mesures, la SIA entend combler ces lacunes d’ici quelques années.

De même, depuis 2019, la SIA s’occupe intensivement de la création de règlements de prestations et d’honoraires viables. Dans une première étape, le contenu des règlements concernés doit être mis à jour et adapté à l’état de la technique. Dans une deuxième étape, la SIA réfléchira à de nouvelles formes d’application.

Dans son exposé introductif, Stephan Herde, directeur et partenaire Krebs und Herde GmbH Landschaftsarchitekten BSLA et membre du comité de la FSAP, a appelé les membres à s’engager en faveur de procédures d’acquisition équitables et transparents: en tant que bureaux participants, membres du jury, accompagnateurs de procédures ou au sein des différents organes de l’association professionnelle. Il exige des bureaux qu’ils agissent de manière entrepreneuriale. Il s’agit ici de calculer le coût de revient des projets et de déterminer les valeurs caractéristiques spécifiques à chaque projet.

Sonja Ellermeyer et Andreas Loscher, responsables de projet à la SIA, ont présenté les nouvelles méthodes prévues pour le calcul des honoraires. Deux des quatre mesures pour l’art. 7 des règlements sur les honoraires sont le benchmarking ainsi que la nouvelle Value App. Le projet de benchmarking en est encore à ses débuts. Ce n’est que le 1er décembre 2022 que le comité de la SIA décidera de sa mise en œuvre. L’objectif est de proposer aux membres un outil de calcul intégré avec leurs propres données et d’autres fonctions telles que le calculateur de salaires ou le conseil individuel.

La Value App, nouveau modèle de dépenses que la SIA développe en collaboration avec l’EPF de Zurich, est en phase de test et se limite aux prestations d’architecture selon la norme SIA 102. Les valeurs déterminantes pour l’architecture paysagère doivent être déterminées dans une deuxième phase d’ici 2023. Pour ces deux projets, la SIA recherche des bureaux d’études qui la soutiennent pendant la phase de test et la phase pilote en lui fournissant des données de test et en collaborant activement. Les personnes intéressées sont priées de s’adresser directement à digital@sia.ch. Le lancement des deux outils prendra encore environ deux ans.

Pour terminer, Florian Bischoff, président de la commission SIA 105, a informé sur l’état de la révision des règlements concernant les prestations et les honoraires. Outre la 105, celle-ci comprend également les 102, 103 et 108. La révision est de nature substantielle et sa feuille de route est dissociée des mesures de remplacement de l’art. 7. Les règlements constituent la base commune des processus de planification et de la collaboration interdisciplinaire. Ils auront désormais une structure uniforme. Important, selon Bischoff : elles couvrent le cas normal et non tous les cas spéciaux possibles et ne prescrivent pas de méthode. Les règlements révisés doivent également être adoptés en 2024.

Il semble donc que d’ici là, la responsabilité d’un calcul plausible et transparent incombe aux bureaux et aux commanditaires. La bonne vieille formule du calcul des honoraires en fonction des coûts de construction continuera d’être appliquée avec zèle. Mais même après cela, il n’y aura plus d’outil unique. C’est plutôt un marché de modèles différents qui se dessine. Nous verrons bien lesquels s’imposeront.